La chemise blanche est à l’homme ce que peut représenter la petite robe noire chez la femme, un indispensable, intemporel qui ne cesse de se réinventer et de se porter au fil des siècles. Bourrienne Paris X, la nouvelle marque fondée en 2017, nous dévoile une nouvelle façon d’aborder ce classique.

Pièce historique dans les placards, la chemise blanche dans un premier temps est considérée comme un sous-vêtement que les hommes au 19ème siècle cachaient sous leur veste ou manteau. Véritables accessoires, le col et les manchettes étaient les seuls éléments visibles de la chemise. Devenue même un marqueur social : « Cols Blancs » pour les gens qui bossaient dans des bureaux VS « Cols Bleus » pour la classe ouvrière. Dans les années 30, les femmes se réapproprient la pièce masculine, pour en faire une pièce de mode symbolisant l’égalité des sexes. Après de multiples évolution,  en passant par les cols détachables, ou se voyant couper les manches, pour ravir les ingénieurs de la Nasa dans les années 50, Bourrienne Paris X décide de s’attaquer à la chemise blanche pour proposer un nouveau vestiaire de 8 pièces monochromes.

bourrienne-paris-x-1

bourrienne-paris-x-2

Fondée en 2017, Bourrienne Paris X ravive le passé en incorporant une nouvelle définition de la chemise blanche, pour la rendre encore plus intemporelle. Un savoureux mélange entre allures d’hier et d’ aujourd’hui. La chemise blanche par Bourrienne est un voyage dans le temps, à travers des signes distinctifs définis par la styliste Cecile Faucheur, pour des chemises pures et contemporaines. Les chemises Bourrienne Paris X offrent une ligne d’épaule plus longue, et des fronces dans le dos. Chacune porte un chiffre romain brodé au niveau de l’hirondelle gauche, des cols revisés, des poignets retravaillés,et des détails d’époque réinterprétés.

bourrienne-paris-x-3

bourrienne-paris-x-4

C’est lorsque que Charles Beigbeder rachète un joyau oublié de l’époque Directoire, L’hôtel Bourrienne, qu’il décide de rendre hommage à sa gloire passé où les intellectuels comme Chateaubriand, Victor Hugo ou encore de Talleyrand et Bonaparte discutaient en chemises blanches. Confiant l’affaire à Cecile Faucheur, six premiers modèles sont dévoilés rapidement avec un sentiment d’originalité et de modernité.

bourrienne-paris-x-5

Vous pouvez retrouver la collection des 8 chemises sur l’eshop de Bourrienne Paris X ou dans leur boutique au 58 rue d’Hauteville 75010 Paris. En attendant allez faire un tour sur leur Instagram ou Facebook pour en savoir un plus.