Une fois n’est pas coutume, la créatrice Rime Arodaky revient cette année encore avec une collection capsule dédiée aux mariées pour le mariage civil avec 11 nouvelles tenues.

Pour cette collection 2018, la créatrice s’est inspirée de la ville lumière, Paris, pour puiser son inspiration et imaginer des tenues minimalistes et intemporelles tout en conservant son côté rock’n’roll, devenu sa marque de fabrique depuis ses débuts.

rime-arodaky-civil-2018-modernists-1

Crêpes, dentelles et tulles brodés sont pour cette collection les matières que l’on retrouve pour une allure affirmée et urbaine tout en légèreté. Cassant les codes du traditionnel, Rime Arodaky propose cette année de se marier en short, blanc pour garder un petit cote traditionnel ou avec une jupe transparente brodée de fleurs et révélant de la plus belle des façons les jambes de la future mariée.

On retient de cette collection des coupes très épurées mixant des pièces très féminines à des pièces plus masculines comme la veste de costume ou le pantalon blanc et des pièces fortes qui seront à porter également après le mariage en particulier avec le top à nouer autour de la taille et le top qui dévoile les épaules et le ventre à travers un jeu de transparence subtil.

rime-arodaky-civil-2018-modernists-2

L’ensemble de cette collection dont les prix varient entre 115€ et 1090€ est disponible sur le site de la marque à partir du 10 mars.

À noter également que cette collection sera présentée lors des Samedis Rime Arodaky, qui débuteront à partir du 10 mars et qui vont permettre à toutes de faire des essayages des collections civiles et prêt-à-porter de la marque directement dans le showroom parisien. Des intervenants surprises viendront en parallèle présenter de nouveaux univers et permettront à certaines de repartir avec une surprise d’exception. Pour vous spoliez un peu, le 10 mars, c’est Marlotte Paris qui sera présent et Birchbox sera au showroom le 24 mars.

rime-arodaky-civil-2018-modernists-3

rime-arodaky-civil-2018-modernists-5rime-arodaky-civil-2018-modernists-4