On connait tous cette émission totalement délirante voire lunaire, Strip Tease. Diffusée de 1985 à 2012, l’émission mettait en exergue des personnalités véritablement « hors du commun », comme un type qui construit sa soucoupe volante dans son jardin, ou encore l’arrivée d’une jeune russe dans une famille un peu bizarre pour un mariage arrangé/payé. L’émission revient le 7 février 2018 pour un film/documentaire.

Si vous n’avez pas vu des extraits ou entendu parler de l’émission Strip Tease, rattrapez-vous vite, vous allez voir que ce sont des moments très surréalistes auxquelles vous assisterez. On vous conseille de mater celui sur le type fan de tunning, mais pas n’importe quel tunning, le tunning de son, celui dont la voiture va le plus cracher de soundsystem, 135,3 db… C’est un moment magique.

Après la fin de l’émission, les créateurs décident de revenir pour présenter leur émission en version film : « Ni juge, ni Soumise ». Grandement salué par la critique professionnelle dont Mention Spéciale du Jury au Festival de San Sebastien, prix du public et du jury au Festival Groland… Réalisé par Jean Libon et Yves Hinant, le film « Ni juge Ni Soumise » suit La juge Anne Gruwez qui tente d’élucider un crime non résolu depuis plus de 20 ans, l’assassinat de deux prostituées à Bruxelles. Le synopsis se résume à une phrase : Ce n’est pas du cinéma. C’est pire ». Découvrez le trailer dans la suite et rendez-vous le 7 février dans les cinémas pour visionner ce long-métrage documentaire en mode Strip Tease.