©Cover: AFP / Stéphane de Sakutin

Ces cinémas qui avaient pignon sur rues il y a une quarantaine d’années sont en train de disparaitre définitivement des trottoirs parisiens. Le Beverley, dernier survivant annonce sa fermeture dans quelques semaines, son propriétaire, Maurice Laroche, part en retraite sans repreneur pour son petit business…

À deux pas du Grand Rex, le cinéma le Beverley est en train de vivre ses derniers jours, ce petit cinéma de quartier qui ne paye pas de mine a pourtant brillé pendant des années, en étant l’une des plus célèbres salles de cinéma porno. Un dernier cinéma, comme un symbole, puisque les autres salles sont aujourd’hui devenues des Peep shows, qui a lutté jusqu’à aujourd’hui pour proposer une programmation classée X. Un business a priori, plus tellement rentable, puisque la fréquentation du cinéma est en baisse…

le-beverley

Paris (IIe), le 25 novembre. Maurice Laroche, le patron du Beverley, a constaté au fil du temps la baisse des entrées dans son cinéma spécialisé. LP/PHILIPPE DE POULPIQUET

Des salles vides de 2017, il faut se remettre à l’esprit qu’il y a quelques années, ce cinéma faisait encore salle comble, accueillant des hommes mais aussi des femmes pour des « soirées couples » en plus des projections de toutes les dernières nouveautés de l’industrie du X. Si le business model de cette salle n’est plus aussi productif qu’avant, on se doute que derrière sa chute se cache l’industrialisation massive du porno à destination du web pour satisfaire depuis la maison, le plus assidu et le plus grand fan du genre… mais également la mise en place de salles multiples, rendant assez ringard le cinéma de quartier.

le-beverley-amandine-leblond-12-1

©Amandine Leblond

Si vous vous posez la question de ce que va devenir le Beverley, un autre cinéma devrait le remplacer avec une programmation beaucoup plus traditionnelle que l’actuelle.

Pour vous faire une dernière toile sous le signe du porno, le cinéma devrait fermer ses portes en janvier 2018, il vous reste donc un peu de temps pour savoir ce que ça fait de mater un boulard sur grand écran. Lachez votre ordi, déconnectez-vous de Youporn et rendez-vous au Beverley, 14 rue de la Ville Neuve, 75002.

Source : Le Parisien / Paris Cinema Region