La folie du burger à Paris est-elle dépassée ? Heureusement pour nous, non. Après les très bonnes adresses qui revisitent et changent la vision du burger comme Blend ou encore PNY, on découvre dans un autre registre Birdy Hamburgers qui s’est installé en septembre dernier sur la rive gauche parisienne, dans le très chic et touristique 7ème arrondissement.

Un goût authentique à l’américaine, Birdy est un adepte des nouvelles formules qui ce sont installées depuis peu dans nos assiettes : des recettes classiques de là-bas avec des produits d’ici, le tout en mode totalement homemade. Mais Birdy Hambugers, en plus de vous accueillir dans un lieu chaleureux, une ancienne épicerie américaine repensée, c’est aussi la promesse de vous livrer en dehors du resto ses frites encore chaudes et croustillantes. Une promesse possible grâce à leur emballage secret, que les fondateurs ont étudiés pendant des mois et qui vous évitera la frite molle et froide à la réception. De quoi vous redonner envie de commander vos menus pour les consommer chez vous sans subir la déception du « c’est froid » !

birdy-hamburgers-modernists-3

Sur la carte, Birdy propose une sélection de six burgers, tous déclinables en version végétarienne pour ceux qui souhaitent. The Original, bœuf, cheddar mature qui provient d’une ferme anglaise labellisé 100%green (affinage 12 mois), sauce signature Birdy, pickles tomate, iceberg. The Yankee avec en plus un bacon fumé. Le best-seller : The Californian / Bœuf avocat, cheddar mature, pickles d’oignon rouge, salade, green mayonnaise (wasabi). El Mexicana, bœuf, jalapenos, cheddar mature, pickles d’oignon rouge, tomate, iceberg et spicy mayo. The Nola avec son filet de poulet crispy, fourme d’ambre, oignons confits, pickles moutarde à l’américaine… Et pour finir The Woodstock : Falafel, Tzatziki, pickles de choux rouges et ketchup maison. En plus de ces six burgers, Birdy Hamburgers vous propose chaque mois un spécial en fonction des produits de saison et/ou des festivités.

Côté frites, c’est une bonne surprise d’originalité et de saveurs puisqu’on retrouve les classiques French Fries, les Seasoned Fries (aux épices) ou les Fancy Fries (huile de truffes et parmesan). Le tout sublimé par une sélection de bières américaines, de jus frais et limonade homemade.

birdy-hamburgers-modernists

On commande et on a opté pour The Yankee avec les Seasoned Fries, et The Nola avec les Fancy Fries. Les deux hamburgers sont vraiment bons, et respectent parfaitement le goût, la texture et la consistance d’un burger américain que l’on attend. Les buns, faits maison chaque matin, sont moelleux à souhait et ne sont pas trop briochés. Le bœuf est excellent, se détachent bien en bouche avec un cheddar bien fondu dessus, le tout relevé par le bacon fumé, excellent. Même constat pour The Nola et son filet de poulet très croustillant, une chair ferme et une onctuosité apportée par la Fourme d’Ambert.

birdy-hamburgers-modernists-1
On a particulièrement dévoré les Seasoned Fries aux épices avec leur goût légèrement relevé à tremper dans la sauce ketchup maison de Birdy.

birdy-hamburgers-modernists-2

Plus faim mais dans un soucis de gourmandise et de professionnalisme, on se laisse tenter par le « Sweet Corner » de Birdy. Des cookies, des brownies presque en mode fondant au chocolat, mais surtout notre œil est attiré par un Banofee que nous ne connaissions pas. Monté comme un cheese cake, le Banofee est un gâteau avec de la banane, de la crème fouettée, du caramel au lait sur un lit de spéculos. OOOh Myyy God comme dirais les américaines au brushing ostentatoire, c’est une tuerie ce dessert ! Notre deuxième œil est aussi attiré par un intitulé que l’on a plus l’habitude de voir chez McDo, le Sundae. Rien à voir avec la chaine américaine, entièrement fait maison, la glace est terriblement bonne et le caramel au lait par dessus coule et glisse comme un bonbon.

birdy-hamburgers-modernists-6

birdy-hamburgers-modernists-4-1

Fondé par Karim, un ancien de chez Sushi Shop, sa femme et son beau-frère, fondateurs du Mems sur le Canal St-Martin, Birdy s’envole dans la sphère des excellentes adresses de burgers de Paris. Birdy Hamburgers n’est donc pas l’adresse de trop de burgers, mais une nouveau lieu incontournable à tester d’urgence. On aime beaucoup aussi la déco du lieu et la charte graphique entièrement dessinée par Charlotte Delarue, qu’on a l’habitude de voir sur les pochettes d’albums de Justice, Selena Gomez ou encore Metronomy.  Rendez-vous au 49 avenue Bosquet 75007 Paris pour déguster ou commander un excellent burger.

birdy-hamburgers-modernists-8 birdy-hamburgers-modernists-9

birdy-hamburgers-modernists-7