Comme chaque année, le magazine Forbes a fait ses petits calculs pour révéler qui dans le « game » du rap sont les plus blindés. Sans vraiment de surprise sur le trio de tête, qui, depuis une décennie, reste les mêmes avec toujours à la première place, mister P. DIDDY.

Le rappeur/producteur et surtout businessman, Sean Combs alias P.Diddy, domine tranquillement le classement des rappeurs les plus riches selon Forbes. Avec une fortune estimée à 820 millions de dollars, l’homme d’affaire tire ses revenus majoritairement de ses contrats pubs, très très juteux, notamment avec la vodka Cîroc.

P.-Diddy-forbes

Pour le reste du podium, on retrouve des habitués du classement avec le New Yorkais et mari de Beyoncé, Jay Z. Une fortune qui s’estime aujourd’hui à 810 millions de dollars, dû notamment à une forte hausse, de 30% par rapport à 2016, avec la revalorisation à 600 millions de dollars de sa plateforme de streaming Tidal. Pour le troisième, c’est le producteur et interprète iconique des sons comme « Still Dre » ou « The Next Episode » qui squatte la dernière place du podium avec une fortune de 740 millions de Dollars, due notamment à la revente à Apple de sa marque Beats by Dre.

dr-dre-beats-by-dre

Dans la suite du classement, les autres concurrents se retrouvent très loin des trois dinosaures accrochés à leur podium. Birdman, co-fondateur de Cash Money Records, se retrouve à la quatrième place avec 110 millions de dollars, tiré des contrats très juteux que ses trois grandes stars alias Drake, Nicki Minaj ou encore Lil Wayne lui rapportent. Drake se place à la cinquième place avec 90 millions de dollars, pas mal quand même pour un trentenaire. « Make It Rain baby »

via GIPHY