Le festival de Cannes fête cette année ses 70 ans, pour l’occasion, la Cinémathèque Française propose une rétrospective sur ces films qui ont fait débat : « Cannes : scandales et controverses ». Du 26 avril au 28 mai 2017.

cannes-scandales-controverses-4

Irréversible – Gaspar Noé

Films hués, récompenses contestées, incidents diplomatiques ou blasphèmes organisés, Cannes et sa sélection officielle ne manquent pas d’images sulfureuses. La Cinémathèque Française revient sur 26 films qui ont marqué la scène cannoise.

Si ce qui caractérise le festival de Cannes sont une accumulation de choses allant de la traditionnelle montée des marches à la Palme d’or en passant par la sélection officielle et la cérémonie de clôture, mais les scandales et les controverses se sont également affirmés comme une habitude. Entre histoires réelles et mythologies autour des films, les scandales nourrissent autant  ceux qui les créent que le festival lui-même : « tous les films qui ont secoué la Croisette ont alimenté de beaux débats dont certains courent encore et ont questionné chacun à leur manière l’histoire du cinéma contemporain. Et ont évité au plus grand festival de cinéma au monde d’être un lieu de consensus et d’officialité. » (Thierry Frémaux, délégué général du festival de Cannes).

cannes-scandales-controverses-3

Rosetta – Luc et Jean-Pierre Dardenne

Différents scandales se sont déroulés lors du festival, du scandale esthétique comme avec « Sous le soleil de Satan » de Maurice Pialat au scandale politique comme avec « Fahrenheit 9/11 » de Michael Moore dont la remise de la Palme d’or a choquée. Enfin, le dernier et peut-être le plus intéressant, le scandale moral, porté par des films comme « Irréversible » de Gaspar Noé, Antichrist de Lars Von Trier ou encore « La Grande Bouffe » de Marco Ferreri.  Réalisateur qui avec son comédien Marcelo Mastroianni se souviennent des crachats reçus par la foule après la projection du film.

26 films à voir ou à revoir pour en comprendre l’aspect (plus ou moins) scandaleux et se replonger dans le cinéma qui fait Cannes et non l’inverse… Le programme complet est à découvrir sur le site de la Cinémathèque Française ainsi que les places pour assister aux projections.

Quoi ? Rétrospective « Cannes : scandales et controverses »
Quand ? Du 26 avril au 28 mai 2017
Où ? À la Cinémathèque Française – 51 rue de Bercy, 75012, Paris.

cannes-scandales-controverses-2

Underground – Emir Kusturica