Le dernier film de Daniel Kwan et Daniel Scheinert a de quoi surprendre dès le résumé de l’histoire, mettant en scène Paul Dano en homme esseulé et Daniel Radcliff en macchabée pétomane…

L’histoire est un peu plus complexe que ce que le synopsis veut bien laisser entendre. Hank (Paul Dano) est un homme perdu sur une île, tellement désespéré par sa vie solitaire qu’il en vient à vouloir se pendre, mais au moment de l’acte, il aperçoit sur le sable, le corps d’un homme, inanimé, mort, pour lequel son intérêt va grandir. Les deux personnage vont alors vivre un voyage aussi fou que surprenant à travers la forêt dans le but de retrouver la civilisation et Sarah, l’amour secret de Hank.

La question qui vient en premier est : lequel des deux hommes est le moins vivant ? Hank ou Manny (Daniel Radcliff) ? Car si l’un est cliniquement mort, il s’anime pourtant, il parle, il réfléchit et a l’air d’apprécier plus les petits plaisirs de la vie et les relations humaines que l’autre, le vivant.

swiss-army-man-daniel-radcliff-paul-dano-2

Une histoire plus complexe comme à voir avec des yeux de « tout est possible » pour bien en absorber le sens, le film est une ode à la vie, une métaphore pour ces peureux qui croient n’être rien, moins important dans la vie des autres que les morts eux-mêmes.

Le film est loufoque, absurde avec ce mort pétomane (et sujet à des érections intempestives) qui philosophe tout au long du film. C’est un personnage attachant et foncièrement drôle qui analyse le monde avec des yeux tout neuf, presque ceux d’un enfant : Pourquoi ne peut-on pas faire ça devant les autres ? Pourquoi ne peut-on pas dire certaines choses ? Et c’est au vivant, Hank, de répondre à toutes ces questions naïves qui le ramènent lui-même à réapprecier la vie et voir un peu plus loin que le bout de son nez.

swiss-army-man-daniel-radcliff-paul-dano-1

La vie vaut la peine d’être vécu, c’est le message principal du film, mais plutôt que de l’apprendre de la bouche de quelqu’un de vivant, Hank doit en convaincre un mort, ce qui le convaincra probablement lui-même.

Le film garde tout de même une part de mystère, ce mort extraordinaire, aux pouvoirs surprenants (déjà celui de parler…) est-il un fruit de l’imagination de Hank ? Comme une bouée de sauvetage balancée au dernier moment pour survivre ou est-ce un véritable personnage à part entière avec un caractère humain, des doutes, des peurs, des sentiments et des capacités hors du commun ?

On vous conseille donc de visionner cet OVNI du cinéma, déjà parce que c’est totalement absurde et génial (et amusant) mais aussi pour toute la complexité que le film referme.

swiss-army-man-daniel-radcliff-paul-dano-3

Le film, présenté l’année dernière au Festival de Sundance a reçu  le Prix de la mise en scène mais a également fait beaucoup parlé de lui, certaines personnes s’offusquant de la façon dont Hank utilise et manipule un cadavre. Laissez la bienséance de côté et laissez-vous emporter dans cette aventure que vous n’avez jamais vu avant.

Le film n’est malheureusement pas sorti dans les salles en France (on ne sait pas pourquoi) mais est disponible depuis peu sur la plateforme de streaming Netflix.

Découvrez dans la suite la bande-annonce…